06 51 53 10 43

 

 

 

Collaboration : COOPEMPLOI et COOP-IMMO

16/03/2022 - Coopemploi diffuse régulièrement des annonces de location d’appartements. C’est Coop-Immo Toulouse qui est à l’origine de ces offres.

Dernièrement, le Président de Coop-Immo, Vincent Borrel et Ali Mokadem, Directeur général de Coopemploi se sont réunit afin de faire un point sur leur collaboration.

L’accès au logement est une garantie importante de maintien dans l’emploi d’autant que le statut est réputé précaire pour les intérimaires.

Rencontrant particulièrement des difficultés dans la sélection des dossiers auprès des propriétaires du parc privé, ils bénéficient de dispositifs de sécurisation (FASTT, Visale, etc.) qui peinent à faire face à la demande. La mise en concurrence des dossiers reste largement favorable au standard du CDI.

On peut légitimement s’interroger sur l’évolution du marché du travail de plus en plus flexible et le conservatisme des critères de solvabilité des locataires.” nous dit Vincent BORREL, Président de la Coopérative de l’immobilier.

« Le but de notre collaboration est d’augmenter d’autant plus la stabilisation de ce personnel si important pour les structures médico-sociales. », ajoute le Directeur de la coopérative de travail temporaire,  Ali MOKADEM.

La coopérative de l’immobilier basée à Toulouse fait parvenir ses offres avec un temps d’avance sur la diffusion publique aux intérimaires de Coopemploi qui sont immédiatement informés.

Les professionnels intérimaires peuvent donc profiter pleinement de ce service, comme c’est le cas pour Leila.

Pas de garant, pas de logement.

« J’en étais à mon 6ème refus lorsque j’ai reçu une communication de Coopemploi concernant Coop-Immo Toulouse. Il s’agissait de la location d’un appartement qui correspondait tout à fait à ce que je recherchais. Toutes les informations étaient renseignées, j’ai donc directement contacté la coopérative de l’immobilier .», explique la jeune femme.

Si Leila a essuyé tant de refus, c’est qu’elle n’avait pas la possibilité de présenter des garants pour la location du bien.

« C’est difficile parce qu’en tant qu’intérimaire, mon dossier n’était jamais retenu. En plus sans garant, c’était peine perdue. Coop-Immo m’a alors parlé du dispositif Visale qui permet de prendre en charge la caution. Tout est allé très vite, on m’a donné rendez-vous pour une visite, le traitement des dossiers a été rapide. J’ai été recontactée et on m’a annoncé la bonne nouvelle. », se réjouit encore Leila.

Grâce à cette collaboration cela fait 1 an qu’elle est installée et quelques changements ont eu lieu.

« J’étais intérimaire, j’effectuais des missions de remplacement jusqu’au jour où un poste de Maîtresse de maison à la MECS l’Orangerai s’est ouvert. J’avais déjà travaillé avec eux puisqu’ils sont coopérateurs Coopemploi. Je connaissais bien la structure alors j’ai postulé et j’ai eu le poste. », termine Leila.

Cette collaboration entre Coop-Immo Toulouse et Coopemploi se porte donc à merveille.

Lors de leurs échanges, les deux dirigeants ont évoqué leur souhait de continuer dans cette direction.